Actualités

02/06/2016

Le Béon Manufacturing remporte l’appel d’offres pour l’ancrage de la première éolienne flottante en mer en France



Le consortium dirigé par Le Béon Manufacturing a été retenu par l’Ecole Centrale de Nantes pour la fourniture des lignes d’ancrage de Floatgen, démonstrateur d’éolienne flottante, équipé d'un flotteur béton conçu par le spécialiste français Ideol et construite par Bouygues Travaux Publics.

Cette première unité française sera implantée sur le site d’expérimentation SEM-REV de l’Ecole Centrale de Nantes au large du Croisic pour une durée initiale de 2 années dans le cadre d’un projet de recherche soutenu par l'Union Européenne, l'ADEME et la Région Pays de la Loire.

Pour répondre au cahier des charges sur la base du système d’ancrage défini par Ideol, la société Le Béon Manufacturing s’est entourée de deux partenaires, l’un belge (Bexco) et l’autre sud-coréen (Dai-Han), spécialistes respectivement de la fibre synthétique et d’éléments de chaine. « Des partenaires industriels du monde de l’offshore avec une vraie expertise sur laquelle nous nous appuyons pour offrir une solution complète et cohérente », confirme Clément Mochet, Directeur Commercial.

Ce projet marque un tournant notable pour Le Béon Manufacturing, entreprise bientôt centenaire. Comme l’explique Clément Mochet, « l’un de nos marchés phares de ces trente dernières années a été  le pétrole et le gaz offshore, avec la fourniture de pièces d’ancrage forgées ou de solutions de levage produites sur notre site de Lorient. C’est un marché très cyclique, et le court actuel du baril freine fortement le secteur. Notre repositionnement stratégique et notre volonté de diversification s’inscrivent parfaitement dans ce souhait d’accompagner sereinement l’évolution énergétique.  Aujourd’hui la dynamique qui semble s’installer en France via les appels à projets pour 4 pré-fermes et à l’export pour l’éolien flottant en particulier est prometteuse. Elle vient valider notre stratégie d’ouverture d’un nouveau site de production sur Plouay (56) pour répondre à une demande forte à venir en termes de volume de pièces. »

 Plus qu’un nouveau marché potentiel, c’est aussi une symbolique forte pour l’entreprise : « avoir l’opportunité d’agir sur la transition énergétique de notre territoire est une vraie source de satisfaction et de fierté » confirme Clément Mochet.